Magnifiques histoires de papillons

Etymologie & symbolisme

En grec, « psyché »,  désigne à la fois l'âme humaine (d'où dérivent les termes liés à la psychologie) et le papillon (Les psychidae sont d'ailleurs une famille de papillons).

Psyché (en grec ancien Ψυχή / Psykhế) est un personnage qui apparaît dans le roman d'Apulée, les Métamorphoses.

Elle est la personnification de l'âme représentée avec des ailes de papillon. Après bien des épreuves, elle est sauvée par Eros (Cupidon), Dieu de l'amour, fils de Vénus, et devient son épouse.

Le mythe de Psyché symbolise les épreuves que l’âme doit franchir pour atteindre le bonheur et l’immortalité, l'union avec l'amour divin.

 

Me croiriez-vous si je vous disais que mon grand père était collectionneur de papillons et ma mère psychanalyste ?!!! Et que l'anagramme de mon nom (Charlotte de Silguy) est : "L goûtt' chrysalide"?...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une métamorphose symbolique, modèle biologique de la mutation de notre civilisation humaine

Les « cellules imaginales » sont à la base de la métamorphose. Au début, lorsqu’elles apparaissent sporadiquement dans la chenille, elles sont considérées comme des intruses par le système immunitaire de cette dernière et aussitôt phagocytées. Puis, non seulement elles deviennent nombreuses, mais aussi elles se maillent entre elles. Le système immunitaire devient impuissant et s'effondre : La chrysalide devient papillon.

Comme les cellules imaginales, certains pionniers d'une ère nouvelle, ayant davantage de sens, commencent à se regrouper pour ne plus être noyés par un système de fonctionnement bientôt obsolète. Le papillon aux atours colorés symbolisant les valeurs humaines, l'amour, la conscience, la coopération prendra alors le pas sur l'apparence, la finance, la compétition, l'individualisme...

Mais, dans notre apprentissage de la dualité, il aura  fallu passer par là pour comprendre que ce n'est pas ce que nous voulons vraiment.

Comme pour nos drames personnels. Personne n'en veut, mais ils nous transforment et nous font grandir vers notre raison d'être.

 

 

Le papillon doit sortir seul de sa chrysalide

Un homme regarde un papillon sortir de sa chrysalide et s'émeut de ses difficultés à s’extirper du cocon. Il décide de l’aider en incisant délicatement. Le papillon émerge aussitôt. Continuant à observer, il s’afflige en voyant que l’insecte ne parvient pas à prendre son envol. Plus tard, il apprend que la poussée du papillon pour rompre sa chrysalide permet la libération de certaines hormones dans les ailes, nécessaires pour que papillon puisse voler.

Mon commentaire : cette allégorie de la nature pourrait prendre une teinte anti-solidaire, car l’aide à autrui est noble et mérite d’être encouragée. Mais il est vrai aussi qu’une assistance trop forte ou non sollicitée est susceptible d’avoir des conséquences dommageables pour celui qui en bénéficie, empêchant un processus de renforcement, de création ou d’envol. Certaines épreuves sont indispensables à la croissance parce qu'elles représentent des opportunités de transformation et un parcours initiatique individuel.