Jérôme Charpentier

 

Jérôme aurait naturellement préféré ne pas être aveugle...

Mais il sait aussi qu'il n'aurait jamais fait autant de sport (agrès, escalade, natation) s'il n'avait pas eu cette maladie qui lui a ôté la vue à l'âge de 13 ans. Etre en contact intense avec son corps lui a procuré des sensations inouïes. Il s'est alors tourné vers le massage, activité qu'il exerce en parallèle de son métier d'accordeur de piano, et où il excelle (dans les deux !).

Quand je lui ai proposé de réfléchir à d'autres aspects positifs consécutifs à sa cécité, il m'a dit spontanément que c'était assez pratique au contact des gens, pour savoir à quelle personne il a vraiment affaire : "On dit que l'habit ne fait pas le moine, dit-il, et bien moi, je ne suis pas pollué par les atours des gens, s'ils sont beaux, bien habillés, s'ils gesticulent avec des grands airs. Je sens la personne telle qu'elle est vraiment. Je sens sa vibration, sa sincérité. Et ça, c'est très précieux".

Aujourd'hui, Jérôme démystifie son handicap et sensibilise son entourage aux difficultés quotidiennes de la cécité à travers un film où il nous montre toutes ces petites choses anodines de la rue qui représentent obstacles et dangers pour les aveugles.

Pour un massage ou pour accorder son piano :

Accord des Sens - jerome.charpentier5@orange.fr - 06 82 886 886