SACRIFISALIDE ...

10.1.2015

Ceci n’est que le symptôme d’une maladie déjà bien ancrée dans nos sociétés.

Sans nier la colère, la tristesse et la douleur, voyons en ce drame une opportunité de guérison.

Dans une civilisation sans bon sens, il n’est pas illogique que des choses aillent de travers.

Ces épisodes odieux nous invitent à remettre du sens dans nos manières occipulentes de vivre, où l’opulence de matière occit l’énergie du cœur de certains humains tout en maltraitant d’autres cœurs d’humains dans des coulisses qu’on ne veut pas voir.

Cessons nos cécités pour que la paix revienne en nos cités.

Mais ne cherchons pas à guérir avec des pansements cachant les plaies. N’expurgeons pas le pus au Karcher ou nous reverrons encore des drames Casher et des drames Charlie.

C’est en cherchant en nous la cause de la maladie, individuellement et collectivement que nous guérirons les maux profonds qui nous affligent, miroirs des vibrations que nous émettons.

Recherchons l’essentiel.

Et notons que cet essentiel a déjà commencé à poindre après les horreurs avec d’émouvants élans de fraternité et de solidarité.

Hélas, il aura fallu ça. Oui mais ce « ça » crie fils est l’opportunité.

Soyons optimistes et faisons de cette crise une chrysalide promettant l’envol des consciences.

 

 

 

 

 

 

 

Please reload

Please reload

Archives
Posts les plus papillonnants !

C'est le stress qui fait grandir le homard

3 Feb 2018

1/10
Please reload

Derniers posts
Please reload