Le pathos mène à l’Éros


Je pense ne pas être la seule à avoir été bercée d'une croyance limitante que la vie est dure, que nous sommes pêcheurs, que nous portons la faute originelle, et que quelque part, nous devons payer pour cela... ... assumer les fautes, les dégâts de nos ancêtres, voire de notre propre Karma.

Souffrir.

Car on nous fait bien comprendre que nous sommes tous coupables !

Ce n'est pas forcément conscient, mais nous sommes pétris de cette croyance limitante, ubuesque : par l'inconscient collectif, notre culture commune, notre histoire généalogique et civilisationnelle.

On nous a raconté que le fils de la Lumière, lui-même, un certain Jésus, devait porter sa croix. Pire, on appelle ce concept "Passion".

Étymologiquement, c'est la même racine ! Pathos

Alors on associe inconsciemment la passion, l'amour, la Vie-même, à la souffrance... Ceci semble une malédiction, ou une manipulation de la religion pour asseoir son pouvoir.

Mais c'est peut-être seulement le moule d'un gâteau. Car nous pouvons désactiver cette croyance. Ca commence par prendre conscience que ce n'est qu'une croyance. Et peut-être sommes-nous invités à nous mettre en quête de l'opposé de cette croyance.

Nous avons tous un désir inconscient, puissant, correspondant à l'inverse de la souffrance : Jouissance, plénitude, bien-être, joie, amour...

Savoure-t-on pleinement, réellement la liberté si on en n'a pas été privé ? C'est bien l'enfermement qui nous y pousse ardemment !

La souffrance est donc un stimuli vers la jouissance. Alors allons y !

D'autant que dans le cerveau, la zone de la jouissance jouxte celle de la souffrance !

C'est vraiment tout près ! A portée de main...

Nous sommes invités à procéder à une sorte de rééducation de l'esprit pour imaginer qu'en fait, la vie nous est offerte pour en JOUIR, pour savourer ses bienfaits, sa beauté, ses merveilles, ses cadeaux. Avec un simple sourire, la beauté d'une fleur, la douceur d'une musique, l'incroyable raffinement d'une toile d'araignée, la fabuleuse intelligence de l'organisation du corps humain et de la nature en général..

On peut se lamenter du fumier qui sent mauvais. On peut aussi l'observer comme un formidable engrais qui fait pousser des fleurs.

Nous pouvons être dans le PATHOS de tous les drames que l'on observe objectivement sur la terre.

Nous pouvons aussi discerner tout l'EROS qui y règne, et en jouir à chaque instant. Tout en prenant conscience que l'amour est plus fort que la mort, que la quête de la lumière naît de la traversée des ombres.

Il est même fort possible que ce soit la Lumière, l'Amour, qui envoie les ombres pour faire l'expérience d'elle-même par la dualité.

La vie est ORgastronomique !

PS : Je vous propose de lire une très courte histoire : "la métaphore de la chrysalide", sur le mythe grec de "Psyché" qui symbolise que l’âme doit franchir des épreuves pour atteindre le bonheur et l'Amour...

Archives
Posts les plus papillonnants !
Derniers posts